Explications & Concept

Il convient de donner quelques précisions techniques sur les bitcoins. Tout le monde en parle mais qu’est ce que c’est au final. Explications.

Bitcoin, monnaie cryptoquoi ?

Le bitcoin est une monnaie cryptographique. c’est à dire que son concept même est basé sur la cryptographie. Pour entrer un peu plus dans les détails, il s’agit de résolution d’équation de la fonction SHA256.

Tout le concept de cette monnaie s’appuie donc sur cette fonction mathématique. je vous invite a en lire plus sur wikipédia, il s’agit d’une fonction de hachage, tout le md5. Pour information, le md5 à moyen terme est trop « dangereux » étant donné le risque de collision entre deux valeurs.

Il faut comprendre par empreinte, qu’a un instant t de l’état d’une donnée, il y correspond une seule et unique empreinte (pas de bijection possible).

Un exemple :

hello
2cf24dba5fb0a30e26e83b2ac5b9e29e1b161e5c1fa7425e73043362938b9824 (first round of sha-256)
9595c9df90075148eb06860365df33584b75bff782a510c6cd4883a419833d50 (second round of sha-256)

En ce qui concerne la signature, c’est l’ECDSA qui est utilisé.

Rassurez vous, à l’heure où cet article est écrit, il n’existe pas de calculateurs capable de « casser » ces fonctions cryptographiques.

Votre porte monnaie est donc un gros fichier qui contient au final, plein de résultat de calculs mathématiques lourds. Ce fichier, c’est le wallet.dat dont vous entendrez beaucoup parler, et notamment en ce qui concerne les risques liés à la sécurité de ce fichier.

Pour faire simple, vous perdez, altérez ce fichier, vous perdez tout vos bitcoins. Il faudra donc être très prudent et faire pas mal de copie !

Et si quelqu’un récupère le contenu de ce fichier, c’est perdu. Il faudra donc être très prudent et faire pas mal de copie CHIFFRES ! Je vous inviterais donc à regarder du coté de truecrypt pour ça.

Les transactions bitcoins

Tout échange de bitcoin est une transaction, connue de tout le réseau. Pour qu’une transaction soit considérée comme valide, il faut d’ailleurs qu’elle ait traversée au moins 6 nœuds du réseau.

Chaque bitcoin échangé devient donc une liste de personne par qui le Bitcoin est passé, par qui il a transité. Le système est traçable mais anonyme.

Pour faire une analogie, c’est exactement comme si votre empreinte digitale restait sur chacun des billets qui passe entre vos mains et cela par ordre chronologique.

Bitcoin possède une liste complète des transactions qui ont été effectuées entre tous les utilisateurs. Plusieurs transactions sont mises ensemble dans un bloc et plus le temps passe, plus la longueur des blocs grossit. À chaque première transaction d’un bloc, l’ordinateur qui le crée recevra un certain nombre de Bitcoins. Au début 2011, chaque bloc est composé de 50 Bitcoins). Avec le temps le nombre de BTC « donné « pour la résolution d’un bloc sera moindre.

De la même manière, il existe un indicateur de difficulté qui augmentera lui aussi avec le temps. La fonction qui régie la production de cette monnaie est donc une courbe exponentielle dont le plafond est connu :

  • 21 millions de Bitcoins.

C’est le nombre maximum de Bitcoins qui seront disponibles.

Cette courbe illustre donc l’accroissement du nombre de BTC restant à découvrir dans le système au cours du temps.

Les premiers bitcoin : Genesis

Oui, on connait la première transaction effectuée dans la chaine. Elle est d’ailleurs dans le premier bloc de la chaine, dont le nom est: « Genesis ».

Son empreinte (ou son hash, parcequ’on parle de hash en crypto)  est pour ainsi dire « en dur » dans le code(note pour les dev’).  Il y’a même un mythe qui dit que ce bloc appartient à Satoshi Nakamoto, à moins qu’il les ai dépensés depuis. Le site blockexplorer permet d’ailleurs de suivre à la trace chacun des blocs.: Pour suivre Genesis, c’est en tout cas par ici : http://blockexplorer.com/b/0

 

Concept économique

Pour reprendre mon analogie, il faut vraiment considérer cette monnaie comme l’argent liquide d’internet.

Tout le monde peut posséder des bitcoins et cela sans que personne ne puisse le contrôler. Le concept est d’avoir une monnaie décentralisée, sans régulation des banques ou des états.

Le système est donc totalement anonyme, tout du moins autant que votre présence sur internet (On peut créer autant d’adresse de réception que voulu).

Tout comme pour l’or,  la valeur marchande s’adapte a l’offre et a la demande, c’est une devise ‘pure’.

Lancer sa propre monnaie ?

Une fois les 21 millions atteints, que se passera t il ? Tout dépendra du succès qu’aura eu le projet : Il pourra être envisageable pour toutsde créer sa propre cryptodevise. On pense aux entreprises par exemple, qui pourraient  les utiliser pour leurs actions .

Pour cela, il suffit en gros de reprendre les sources du logiciel et modfier le bloc de départ(cf bloc GENESIS).

La toute première transaction du système sera une autre graine (ou seed pour les fans de crypto). Tout étant basé sur des concepts mathématiques fort, et des suites de signatures pour les transactions.

 

D’autres points à aborder? à éclaircir ? par ici pour toute les questions sur les bitcoins.

 

bourse et place de marché bitcoin

 

Il existe à ec jour deux grandes place de marchés qui permettent d’acheter et vendre du bitcoin, il s’agit de

  • Mtgox: 1ère bourse mondiale, piratée il y’a peu.
  • Tradehill: Excellente place de marché que nous recommandons .

Note: Tradehill propose un système d’affiliation intéressant.